Topito Tip Top Séduction

Publié le par Elliot

Top 20 des choses à ne pas avouer à un premier rendez-vous

 

  1. Cela va faire 10 ans pile le 12 juillet que vous êtes amoureux d’elle (de lui) : une pièce pleine de photos de paparazzi lui est d’ailleurs dédiée dans votre appartement. Elle/lui peut venir la voir en vraie, ça serait marrant. Ou pas.
  2. Vos légers problèmes d’odeurs corporelles: c’est un fait vos pieds (entre autre) ne sentent pas bon, mais il vaut mieux qu’il ou elle le découvre le plus tard possible. Votre honnêteté vous perdra.
  3. Vous avez un troisième téton sur l’épaule : original certes, mais finalement peu attrayant.
  4. Vous faites régulièrement des soirées échangistes : vous avez même une plaque à votre nom aux Chandelles, en bon client fidèle. « Quoi tu n’as jamais essayé ? Faut absolument que tu viennes samedi prochain, c’est soirée romaine, y’aura de la pizza ! ». Patience, patience.
  5. Votre idole de toujours est Jean-Claude Van Damme : « Ouais j’me sens trop sur la même longueur d’onde que lui ». Avoir de l’admiration pour quelqu’un, c’est important, il faut juste bien choisir le quelqu’un en question.
  6. Vous collectionnez les mouchoirs usagés dans le métro : parce que ça change des timbres et puis la morve a séché donc c’est plus sale.
  7. Au lit vous doutez un peu de vous, au point de vous motiver parfois à voix haute : « Allez Bernard, allez, lâche pas. Mais sinon rien de grave t’inquiète, enfin je suis pas doué mais j’y travaille ».
  8. Vous l’avez invité car votre ex n’était pas libre : « Je me suis qu’il valait mieux toi que rien ». Comme ça c’est réglé.
  9. Vous participez tous les samedis à un meeting de fans de « La petite maison dans la prairie : et pour l’occasion vous n’hésitez pas à enfiler votre costume de Charles Ingalls coupant du bois. Voire de Marie Ingalls pour les soirées un peu spéciales.
  10. Vous êtes marié avec trois enfants adorables : ça permet de clarifier les choses d’accord, mais ça jette un petit froid tout de même. Surtout quand vous amenez un album photo.
  11. Vous n’avez pas niqué depuis la libération de Paris : et c’est pas juste une expression, c’est bien depuis 1944.
  12. Vous êtes toujours injoignable à 20 heures tous les soirs, y’a « Plus Belle la Vie »: vous envisagez d’ailleurs de déménager à Marseille, la vie là bas a l’air tellement plus belle.
  13. Petit, vous vous vouliez être Raymond Barre : on fait tous des erreurs.
  14. Ce bel accent italien, c’est surtout parce que vous êtes l’arrière petit fils de Benito Mussolini : on choisit pas sa famille… Mais de là à vous appeler Adolph, y’avait un pas que vos parents ont franchi.
  15. Vous êtes contrôleur des impôts: oui, il existe des métiers anti sex-appeal.
  16. Vous avez un compte Platinum sur YouPorn : offert aux « 10 meilleurs clients de la première heure et passant plus de 12 heures par jour sur le site pour vérifier la qualité des vidéos proposées ».
  17. Vous êtes abonné à Darty Box: c’était donc vous…
  18. Le clitoris, pour vous, plus qu’une grande énigme c’est surtout une rumeur: vous êtes comme Saint Thomas, vous ne croyez que ce que vous voyez.
  19. Vous aimeriez que vos enfants communs s’appellent Paul, Andréa et Noé: « on va être bien ensemble, tu vas voir ». D’ailleurs le prêt pour la maison devrait être accepté, vous lui enverrez les papiers demain matin par mail.
  20. Votre psychiatre est chiant, il insiste pour vous voir toutes les demi-heures en ce moment: « il dit que je suis émotionnellement à risque depuis que j’ai fait bruler la cantine de l’hopîtal, pardon de la maison spécialisée, mais c’est des conneries ».

 

Top 25 des phrases qu’il ne faut pas dire à une femme après la première nuit (après n’importe quelle nuit d’ailleurs)

 

Le manque de délicatesse et de tact peut être fatal, surtout si un homme arrive à mettre dans son lit une femme qu’il désire depuis une dizaine d’années. Mais avec le stress, la gêne ou simplement la bêtise il a prononcé la phrase de trop. Celle qui transformera cette première nuit d’amour en dernière rencontre. Comme par exemple :

  1. Alors, heureuse ?
  2. Sur 10, tu me mettrais combien ?
  3. T’as aimé le truc que je t’ai fait à t=7min ?
  4. C’est mon ex qui m’a tout appris
  5. Quand je suis ivre, je couche avec n’importe qui
  6. Ah, c’est marrant chez les autres ça faisait pas cet effet là
  7. En revanche, t’es un peu lourde à porter
  8. Bon allez, je file il est déjà 15h
  9. Et demain matin c’est croissants ! Ma mère me les apporte tous les matins à 9h.
  10. Je peux garder ton string ?
  11. On ferait des beaux enfants nous deux, tu penses pas ?
  12. Michel avait raison, t’es vraiment un bon coup !
  13. Oula, j’ai vraiment trop bu moi ce soir…rassure-moi, t’es bien une fille au moins ?
  14. C’était super, maintenant il faut que tu rentres chez toi.
  15. Zzzz…
  16. Merde, ma copine vient de rentrer, cache-toi dans l’armoire !
  17. Tu t’appelles comment déjà ?
  18. T’es pas si exceptionnelle qu’on le dit…
  19. Cool ! Je ne suis plus puceau !
  20. Tu trouves qu’elle a bon gout ?
  21. Attends, j’appelle mon meilleur pote pour lui raconter
  22. C’était mieux avec ta soeur
  23. Tu peux prendre la poubelle en partant ?
  24. Si tu avais fait ça avec ta langue, peut-être que j’aurais jouis.
  25. Allez s’il te plait, juste une petite photo pour mon album !

 

Top 10 des phrases débiles qu’on a forcément entendu lors d’une séparation

 

  1. Tu sais, on peut rester amis : ou sa déclinaison « je serais toujours là pour toi, en tant qu’amis ». Le grand classique. Après s’être rendu compte d’avoir été cocufié avec l’équivalent d’un stade de foot (ou d’une boutique de chaussures un samedi) pourquoi diable ne pas rester amis ? C’est vrai, merde.
  2. C’est pas toi, c’est moi : rassurant. Effectivement alors, dans ces cas là, tout va bien.
  3. Je me remet à peine d’une rupture douloureuse, je ne veux pas m’engager pour l’instant : passer directement d’une relation destructrice à une relation saine, on comprend que ce soit difficile.
  4. T’inquiètes pas, je ne sortirais pas avec quelqu’un d’autre tout de suite, et surtout pas avec (nom au choix), c’est juste un pote : généralement suivis dès le lendemain par un « Et dis donc, j’ai croisé ta Maïté hier soir à la ginguette. C’était chaud avec Ferdinand ».
  5. Tu sais ce qu’on dit, une de perdue, dix de retrouvées : on les attend. Et on ne bougera pas avant de les avoir vues.
  6. Ce type de relation sérieuse ne me convient plus. On pourrait continuer à se voir de temps en temps…sans prise de tête : oui bon, un plan-fesse quoi. Un peu comme la traditionnelle culotte de grand-mère. Celle qu’on enfile quand on a rien d’autre dans son tiroir à culotte. Autant être clair.
  7. Je n’aimerai jamais personne autant que toi : et c’est pour ça qu’on se fait larguer. Logique implacable.
  8. Te quitter, c’est la meilleure chose que je puisse faire pour toi : tant de sacrifices donnerait presque la larme à l’oeil.
  9. On devrait faire un break…rencontrer des gens chacun de son côté : moyen détourné pour dire  » tu m’ennuies sexuellement, en plus j’ai un(e) nouveau(lle) collègue qui est loin d’être un thon ».
  10. Nous deux, ça le fait plus : expéditif, simple, efficace. Pas la peine de développer, ni d’argumenter.

 

 

Top 10 des raisons pour lesquelles nous ne voulons pas nous caser (nous les filles)

 

 

  1. Les regards masculins sur nos gambettes quand on porte des talons : et même si on s’insurge en disant « tous des porcs », mine de rien, c’est flatteur. Aucune envie de faire un rapport détaillé à Monsieur tous les soirs.
  2. Les filles mangent sain et équilibré : nos repas ne sont pas constitués uniquement de salade verte et de graines de lin. Hors de question de laisser tomber les rillettes et les kinder bueno.
  3. Le confort avant tout : dès qu’on se retrouve seule au lit, on trompe la nuisette avec un bon gros t-shirt en moleton. Et la culotte extra-large à l’élastique distendu qui va bien (pour celle qui ont la panoplie complète).
  4. Dormir dans un lit deux places seule, c’est quand même plus confortable : ce n’est pas de l’égoïsme, mais de la logique pure. Le partage de la couette est encore une notion bien trop instable.
  5. « Quoi de mieux que les bras d’un homme pour se réchauffer ? » : du bourrage de crâne. Aucun homme ne peut rivaliser avec un plaid en plumes d’oie.
  6. On peut oublier de se démaquiller sans le regretter le lendemain : ainsi, seul l’oreiller verra notre tête de panda au réveil.
  7. « Evidemment que je préfère aller faire de la rando dans le Larzac avec tes parents plutôt que d’assister à cette vente privée » : ne nous forcez pas a mentir.
  8. En étant casée, on ne peut plus poker tout type de mâle attractif sur Facebook : ni recevoir de contre-poke et finir par envoyer un message privé pour se donner rendez-vous.
  9. C’est carrément plus pratique d’utiliser le préservatif : pour diverses raisons, notamment celle de l’oubli de la pilule.
  10. C’est agréable d’enchainer resto-bar-boite et de flatter son égo en constatant qu’on a encore un potentiel de séduction : et sans culpabiliser d’avoir troqué Monsieur contre notre bande de copine.

 

Et encore et encore d'autres ICI

Commenter cet article